nous contacter
v1.11
26/05/2007

« Quand m’Aime ? », à Antsirabe

Antsirabe signifie "Où il y a beaucoup de sel", elle doit son nom à la présence
de sels minéraux dans les eaux thermales de la ville.
Située à 160 km au sud de la capitale, c’est une grande ville (200000 habitants) des Hautes Terres. À 1400 m d'altitude, ses nuits sont les plus froides de l‘île.
Baptisée le “Vichy malgache”, des bains et des structures d’accueil ont été autrefois aménagés pour les curistes.
Elle a conservé de belles maisons Merinas et des bâtiments coloniaux.
Antsirabe est aussi la capitale du pousse-pousse, moyen de transport encore très utilisé par toute la population.

De nombreuses associations sont présentes sur place pour s‘occuper des enfants des rues (Les Frères Missionnaires de la Charité, Les Enfants du Soleil, etc...),
mais les orphelinats sont surpeuplés.
Plus de 1500 enfants restent à la rue et viennent grossir la horde des 4’Mis, appelés ainsi car touchés par les 4 maux - mots qui commencent par la même syllabe "Mi" en langue malgache : alcoolisme, drogue, prostitution, violence. Ils vivent de la mendicité.

Pour répondre aux différents besoins, l’association s’est pour le moment divisée en plusieurs modes de fonctionnements et lieux d’accueil.
« Quand m’aime ? » peut être schématisée en 5 structures situées dans différents quartiers d’Antsirabe
(une structure ne correspond pas forcément à un unique lieu physique).
A côté des 4 centres permanents, des aides ponctuelles sont dispensées à différentes familles de « 4’mis »
qui nous proposent leurs projets.

       

chez PASCALINE
une vingtaine d'enfants

chez BIEN-AIME
9 enfants

FAHITANA
de 16 à 30 enfants,
c'est aussi le centre administratif
local

le PETIT-PAYS
une centaine d'enfants
et familles

4'MIS de différents quartiers.
Enfants, Mamans, Vieillards