nous contacter
v1.11
26/05/2007

Vous nous avez aidé ...

Nous cherchions des financements


pour installer...
    - des toilettes chez Mme Pascaline
    - le téléphone à Fahitana

 

pour acheter...
    - un véhicule
    - des terrains afin de
                loger les 4'mis

Participer au coût de l’installation des toilettes chez Mme Pascaline.

Mme Pascaline a recueilli dans sa maison plus de 30 enfants des rues. Cette maison ne dispose pas de toilettes. Jusqu'à présent, ils utilisaient les toilettes du quartier (il faut comprendre : une fausse délimitée par 4 palissades en bois) qui ont été condamnés depuis peu. Nous projetons d’installer des toilettes permettant aux enfants de vivre dans des conditions descentes. Le devis réalisé lors de notre dernier voyage précisé un coût de 5.000.000FMG (soit environ 450 €)

Nous ne trouvions pas de sponsors pour ce projet, mais dans l’urgence, et sans le budget, l’association a avancé les frais avec l’argent prévu pour acheter les fournitures scolaires. Et finalement c’est une équipe dynamique de jeunes qui, au mois de juillet, se sont organisés pour fabriquer des colliers et les vendre, nettoyer des voitures et faire des ménages dans leur entourage afin de financer ce projet. Ce fut chose faite avec même un petit bonus afin d’aider au voyage de l’équipe fin novembre 2007.

Nous remercions chaleureusement cette équipe incroyable de bonne volonté et pleine d’idées qui s’est mobilisée avec tant d’enthousiasme. MERCI à VOUS, vous êtes étonnant !!!!

Participer au coût de l’installation d’une ligne téléphonique sur le site principal (Fahitana).

 

Cette ligne téléphonique facilitera la communication tout en permettant une réduction forte des coûts. Elle doit aussi permettre de sécuriser le fonctionnement au moment des prises de décision rapide (enfant ou personnel encadrant gravement malade, accident, problème financier…).
 

 Actuellement les seuls moyens de communication sont le portable et l’envoi de fax via la poste locale, les coûts de communication sont très élevés.
Seul un portable est sur le site, il n’est pas rare que celui-ci soit indisponible (réseau malgache défaillant et batterie hors d’usage). Dans les cas d’urgence (enfant ou personnel encadrant gravement malade), il nous est souvent impossible de prendre une décision rapide faute de pouvoir joindre l’orphelinat.

Nous souhaitons disposer d’un moyen de communication pérenne  pour :
• faciliter les prises de décisions critiques
• transmettre et obtenir d’avantage d’informations via le réseau internet

 

Aux vues des situations difficiles vécues et du coût des communications assumé par les responsables de l’association, cet achat nous apparaît comme indispensable. Le coût d’une telle installation est de l’ordre de 8.000.000 FMG
(environ 700 €). Il correspond à l’installation de trois poteaux téléphonique permettant d’acheminer la ligne à l’orphelinat, l’achat d’un téléphone et l’abonnement télécom.

Ce projet a été sponsorisé par la société PROXIAD Nord (société d’ingénierie informatique). Touché par notre travail auprès des enfants de Madagascar, Augustin Olivier - Directeur de marché chez Proxiad Nord - a présenté en comité de direction les objectifs de l'association et nos projets. Il a obtenu l'accord pour investir sur le projet de la mise en oeuvre de la ligne téléphonique, nous avons donc obtenu les 700 euros au mois de mars.

Fin mars, l’argent a été transféré sur le compte malgache et Tina (responsable local de l’association) a commencé les démarches auprès des télécoms malgaches. Et depuis le 1er juin, la ligne est installée. Nous avons donc désormais un numéro de téléphone fixe à l'orphelinat ce qui va beaucoup diminuer nos factures. De belles perspectives s'ouvrent désormais à nous : l'achat d'un fax à la capitale Tananarive (pour l'instant à Antsirabe Tina n'a pu trouvé qu'un téléphone simple), et l'installation d'internet dès que l'ordinateur sera en état.
Nous remercions vivement PROXIAD Nord de nous avoir permis de concrétiser ce projet.

Participer à l’achat du véhicule de l’association

Nous avons pour projet d’acheter un véhicule de type camionnette.
Cette camionnette aura pour vocation:
    • l’acheminement du riz sur les différents sites (actuellement deux tonnes de riz sont reparties par mois en utilisant les pousse-pousse)
    • le transport des enfants malades à l’hôpital d’Antsirabe ou Antananarivo (nous avons déjà vécu plusieurs fois l’évacuation d’urgence en pousses et taxi-brousse vers la capitale dans des conditions effroyables)
    • le transport des enfants afin qu’ils découvrent leur propre pays (la plupart ne sont jamais sorti de la ville)

Le véhicule que nous comptons acheter doit permettre le transport d’une quinzaine d’enfant, être robuste (vu l’état des routes, le climat, l’environnement poussiéreux), posséder une mécanique simple (pas d’électronique, là-bas, un chauffeur à deux compétences : la conduite et la mécanique). Bref, ce véhicule s’appelle le Mercedes 410 à madagascar. Il sera importé d’un pays occidental et remis en état par un concessionnaire local.

Le prix du véhicule se réparti de la façon suivante :

• Achat du véhicule Mercedes 410......85.000.000 Fmg
• Changement de plaque (taxe d’import)......5.500.000 Fmg
• Vitrage du véhicule (il est livré sans !)......8.500.000 Fmg
• Equipement (ajout des sièges) ......15.000.000 Fmg
• Remise en état (mécanique et intérieur)......6.000.000 Fmg
• Total......120.000.000 Fmg
soit 10.000 €

Les coûts supplémentaires associés à ce véhicule sont :  l’assurance (600.000 Fmg /an soit 50€ /an) et l’essence

Participer au logement /relogement des 4’mis.

C’est le projet d’envergure des années à venir. Depuis le démarrage de l’association les 4’mis sont présents, nous les aidons de façon ponctuelle. Mais ces aides ne sont pas encore à la hauteur de ce qu’elles devraient être. En effet, il n’est pas simple d’attaquer le problème à sa source sans moyen important de financement. Les 4’mis sont des personnes qui survivent, quelques uns ont trouvé des logements grâce à l’association mais payent des loyers énormes pour vivre dans des taudis.

Ces 4’mis ne peuvent reprendre un nouveau départ sans un logement descend à un coût raisonnable. C’est pourquoi nous avons décidé de financer l’achat de terrains et constructions afin de leur faciliter ce changement de vie. Ce projet est en cours d’élaboration (étude de coût, recherche de terrains, stratégie de relogement, …), il ne nous est pas encore possible de le chiffrer précisément.

Les éléments de coût en notre possession sont :
•  un terrain de 800 m2 permettant la construction 10 maisonnettes est estimé à 5 .000.000 FMG (450€);
•  construction des 10 maisonnettes estimée à 10.000.000 FMG (850 €) ;  
• opportunité d’un terrain dans la campagne d’Antsirabe pour déménager la cantine à 7.000.000 FMG (600€) ;
• construction du site principal du Petit Pays 30.000.000 FMG (2500€).

Ce projet a été sponsorisé par la Fondation Air France et l’intervention de l’association « Solidarité Parasols Passerelle pour l’Espoir » (SPPE).


La fondation Air France nous a fait un premier versement qui a permis -durant le voyage en novembre 2006 à Antsirabe d’une équipe- la concrétisation de l’achat du véhicule. Tina, accompagné d’un chauffeur expérimenté et un mécanicien automobile s’est rendu à Antananarivo (la capitale malgache) pour trouver la voiture idéale. La bonne nouvelle c’est que nous avons une magnifique voiture : une superbe 409 qui après aménagement permettra le transport de 26 personnes.

La voiture a coûté 19.000.000Ar soit environ soit 7.300€, plus environ 400€ pour les papiers administratifs. Sur place l’équipe a pu constater que la voiture était superbe, robuste et roulait formidablement bien. Un vrai luxe à Madagascar lorsque on est habitué à rouler en taxi brousse qui atteint péniblement les 60km/h en descente !

L’équipe a pu ramener les devis pour les travaux d’aménagement de la voiture. La fondation Air France nous a versé en mars 2007 la 2e moitié de la subvention qui permettra leur réalisation : mise en place de vitres, de fauteuils, etc… d’ici fin juin.

Par ailleurs, l’association « Solidarité Parasols Passerelle pour l’Espoir » nous fournit « de quoi mettre de l’énergie dans le moteur » en prenant en charge une année de carburant à hauteur de 600€.

Nous remercions chaleureusement la Fondation Air France et l’association SPPE pour leur générosité, nous leur en sommes extrêmement reconnaissants, c’est formidable. Ce véhicule permettra entre autre : d’acheminer les sacs de riz ou autres matériaux sur les différents sites, de transporter les enfants à l’hôpital, d’emmener les enfants en vacances, et il nous a déjà permis en décembre de faire les distributions de différents matériels dans les quartiers plus éloignés du centre ville…